vendredi 10 janvier 2014

Bilan 2013 : les films les plus sous-estimés de l'année

Cet article a pour vocation de vous présenter quelques films qui, soit sont passés un peu trop rapidement sous le radar des critiques, soit qui n'ont pas eu le succès qu'il méritaient.

Bien entendu, je m'attends à toutes sortes de réactions de votre part.

Upside Down
Un film au développement très long et à la distribution chaotique, mais, malgré des défauts de production plutôt apparents dans la version finale (?) du film, nous sommes face à un joli conte plutôt original dans son histoire et sa direction artistique.


Star Trek Into Darkness
Je ne comprends absolument pas toute la haine qui s'est abattue sur ce film à sa sortie. Peut-être des "Trekkies" un peu trop aigris ? Néanmoins, pris à part, ce film reste un divertissement haut de gamme avec un méchant de la plus grand classe incarné par l'excellent Benedict Cumberbatch. J.J. Abrams confirme tout le bien que je pensais de lui et je suis donc confiant quant à son implication sur Star Wars Episode VII.


Shield of Straw
Présenté en compétition lors du dernier Festival de Cannes et toujours pas annoncé en France, le nouveau film de Takashi Miike se retrouve dans cet article pour la simple et bonne raison qu'absolument toute la presse française a décidé qu'il s'agissait d'un très mauvais film (pour rester poli).
Pour vous remettre dans le contexte, lors de la séance au Palais des festivals, les gens quittaient la salle durant le film et ceux qui sont restés ont copieusement hué le film à l'apparition du générique de fin.
Ayant beaucoup apprécié le film pour ce qu'il est, à savoir une bonne série B non dénué de rebondissements et de scènes d'action, je ne comprends pas l'état d'esprit des soi-disant cinéphiles du Festival de Cannes. Malheureusement ce genre de phénomène est plutôt fréquent pour les films Japonais à tendance forte hémoglobine.
Mon opinion très favorable sur le film m'a même valu d'être considéré par Le Figaro comme quelqu'un appréciant la philosophie de comptoir...


After Earth
Je vous vois tous venir sur ce film. J'aimais bien Shyamalan aussi, mais ça c'était avant Le Dernier Maître de l'Air qui a fini de m'achever devant tant de mauvais choix artistiques (pour rester poli encore une fois). En revanche, je n'avais aucune attente particulière sur son nouveau film et les mauvaises critiques florissant un peu partout, je m'attendais clairement à assister à un nouveau naufrage cinématographique.
Au final, je ne saurais dire si mes faibles attentes ont influencé mon opinion, mais je me suis surpris à avoir apprécié After Earth, en particulier pour la performance sobre et assez froide de Will Smith et surtout pour le parcours initiatique du fils. Un récit très classique mais correctement développé.
Mais ne vous méprenez pas, Jaden Smith livre une performance désastreuse avec un jeu qui sonne très souvent faux.


 Pacific Rim
Un de mes films préférés de 2013 et, encore une fois, beaucoup de haine de la part des journalistes à son encontre. Ce n'est peut-être pas le meilleur film de Guillermo Del Toro, mais sa maîtrise totale du sujet en fait un blockbuster, n'ayons pas peur des mots, jouissif.
Guillermo Del Toro prend le meilleur de la culture Japonaise et Américaine, mélange le tout, et livre un incroyable film d'action où la démesure est le maître mot. C'est pour moi le genre de film qui aurait du être un immense succès et donner envie aux enfants de jouer avec les figurines du film.
Désormais, il est temps de batailler pour quémander une suite !


Wolverine - Le Combat de l'Immortel
Après X-Men Origins - Wolverine, il était clairement difficile de faire pire. Ce nouveau volet sur Wolverine sauve clairement les meubles pour les plus pessimistes. Mais pour les plus optimistes comme moi, il s'agit là d'un film très sobre (et sombre) qui, paradoxalement, apporte un vent de fraîcheur sur la saga. Loin des superproductions aux tonnes d'effets spéciaux qui envahissent nos écrans, ce nouveau Wolverine nous entraîne dans un thriller qui vire au film de yakuzas. Une belle prise de risque de la part du studio.
Par ailleurs, pour les fans et pour ceux qui n'ont pas encore vu le film, je vous recommande de vous procurer la version longue non censurée. Indéniablement la meilleure version du film avec 13 minutes en plus et des combats ensanglantés.


American Nightmare (The Purge)
Encore un film mal-aimé que je souhaite défendre. Il y a certes un décalage entre le postulat de départ et l'histoire du film mais le résultat final constitue tout de même une excellente série B refusant tout compromis et happy-ending.

Cartel (The Counselor)
Je connais très très peu de personnes qui ont aimé ce film. Il est vrai que son scénario ainsi que sa narration sont quelque peu déstabilisants mais le côté expérimental du film soutenu par un casting aux petits oignons vaut le coup d’œil.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire