lundi 20 août 2012

Expendables 2: Unité Spéciale


Les papys sont de retour ! Deux ans après un premier film assez fun mais non exempt de défauts, Stallone et sa bande rempilent pour ce qui se veut être comme un des meilleurs films d'action de l'été. Avec l'arrivée des immenses Chuck Norris et Jean-Claude Van Damme ainsi que le retour de Schwarzie et Bruce Willis, le film réussit-il à exaucer tous ses fantasmes et à combler les nostalgiques des 80's ? Verdict ci-dessous.


Dès le début du film, une chose attire particulierement l'attention. La réalisation est "propre". A l'inverse du premier où Stallone avait plus ou moins negligé le coté spectaculaire et cinématographique de son film, ici, Simon West fait les choses proprement et pose sa camera sans esbrouffe. Résultat, ce que le film perd en innovation visuelle, il le gagne en visibilité.

Mais Expendables 2 souffre d'un sérieux problème qui donne au film une saveur partagée. Comprenez par là que le film est la digne suite du premier, à la fois pour ses qualités et ses défauts.
En effet, le film est calqué sur le modèle du précédent, ce qui signifie qu'entre ses scènes d'action, Expendables 2 n'a pas grand chose à raconter. Passé une introduction ébouriffante qui surenchérit l'action de scène en scène, le film fait plus ou moins du sur place et l'on regrette une certaine absence de rebondissements et de tension. Durant la projection, on a plus l'impression que les scènes de dialogues sont la pour combler l'attente entre les scènes d'action. C'est assez dommage mais heureusement le film se sauve sans mal avec ce qu'il sait faire de mieux : l'action et le fun !


Lorsqu'il se consacre à l'action, Expendables 2 ne fait pas les choses à moitié, meme pour l'humour qui fait toujours mouche. Entre une premiere scène qui donne tout de suite le ton et un final qui détruit tout sur son passage (au sens propre comme au figuré), les acteurs s'en donnent à coeur joie dès lors qu'ils interagissent entre eux et se balancent des vannes à tout bout de champ
A ce titre, l'apparition de Chuck Norris est en soi un pur moment de bonheur puisque ce dernier se paie meme le luxe d'y intégrer un Chuck Norris fact. Concernant le reste des acteurs, Schwarzenegger et Willis assurent le fan service et déclenchent aisément les fous rires. Et que dire de l'immense Jean-Claude Van Damme en totale roue libre qui s'éclate a jouer les méchants. Jouissif !

Au final, Expendables 2 souffre des mêmes défauts scénaristiques que le premier mais cela ne l'empeche pas de se surpasser lors d'incroyables scènes d'action, toujours saupoudrées d'humour, qui valent à elles seules le deplacement. Voilà un très bon moment de cinéma nostalgique qu'il serait dommage de refuser.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire