samedi 23 juillet 2011

L'Art de Séduire




L'Art de Séduire est l'archétype du film qui n'a pour seul et unique but de vous divertir et de vous détendre. Chose qu'il réussit à merveille.
Avec son pitch de comédie romantique, ses acteurs impliqués et sa réalisation en harmonie avec le ton légèrement décalé du film, L'Art de Séduire propose un rafraîchissement plus que convaincant et recommandable en cet été.


Commençons par le scénario, pas des plus originaux mais suffisamment efficace et rythmé dans son déroulement pour susciter l'adhésion. On y suit Jean-François (Mathieu Demy), un psy complétement fou amoureux d'une de ses patientes (Julie Gayet) et qui tente de la séduire. Incapable de réussir la moindre approche, il va alors se tourner vers un autre de ses patients, dragueur invétéré.
L'idée du héros timide et maladroit en amour n'est pas neuve mais ici, elle est traitée sous un nouveau jour grâce aux fameuses scènes ou Mathieu Demy essaye de draguer des inconnues en pleine rue. Une idée intelligemment utilisée puisque ces scènes ne se contentent pas seulement d'être extrêmement drôles, elle accentuent aussi la nature décalé de notre personnage principal. Et c'est là que l'on remarque tout le talent de Mathieu Demy, incroyablement attachant en dragueur maladroit. Une empathie qui ne cessera de croître tout au long du film lorsqu'il fera la rencontre d'Estelle (Valérie Donzelli) ou lorsqu'il se retrouvera confronté à la véritable nature d'Hélène (Julie Gayet). Les rebondissements ne sont donc pas en manque et permettent à l'intrigue de s'enchaîner très rapidement tout en n'oubliant pas les thèmes qu'impliquent une comédie romantique.


Une comédie romantique perdrait beaucoup de son charme si les acteurs n'étaient pas à la hauteur. Et fort heureusement, notre quatuor d'acteur fonctionne parfaitement. Mathieu Demy est attachant et convaincant dans un rôle qui aurait pu être caricatural. Julie Gayet et Lionel Abelanski se lâchent et se font plaisir dans des rôles qui leur sont inhabituels. Quant à Valérie Donzelli, elle incarne à elle seule tout le charme du film. Elle y est pétillante, extravagante et très touchante. Elle séduit facilement le spectateur, pourtant déjà conquis par le charme du film.

L'Art de Séduire n'est peut-être pas une comédie grand public mais grâce à son caractère atypique, elle apparaît comme attrayante et alléchante en cette période où le cinéma français ne prend plus beaucoup de risques. Les comédies romantiques françaises se font rares et ne sont pas toutes réussies. Ici on a une histoire universelle que le réalisateur traite d'un ton décalé, des acteurs tous très bons et des gags, pour la plupart, vraiment très drôles. Alors, que demander de plus ?


1 commentaire:

  1. Passé un très bon moment également. Très bonne surprise, avec un casting impeccable, une réa bien maitrisée, une photo soignée et un montage dynamique qui permet de ne pas s'ennuyer et ne pas tourner en rond. Manque peut-être un manque de développement de certains personnages ou de certaines situations... mais l'ensemble reste très agréable. Ca n'a pas le peps d'un Arnacoeur mais son ton très décalé le rend très fun quand même !

    RépondreSupprimer