jeudi 16 juin 2011

Kung Fu Panda 2


Kung Fu Panda, premier du nom, fut l'une des plus belles surprises de l'été 2008. Animation au top, assez drôle, séquences d'action de folie, et vibrant hommage aux films d'art martiaux le tout à la sauce animée !
Quelques années et centaines de millions amassées plus tard, Po le guerrier Dragon est de retour et pour une fois l'affiche ne ment pas, il va réellement mettre les bouchées doubles !
Si l'effet de surprise n'est plus présent, Kung Fu Panda 2 reste une suite plus qu'honorable et non dénuée de spectacle et d'émotion.


Là où je m'attendais à une suite pantouflarde, Kung Fu Panda 2 se révèle être dans la parfaite continuité du premier, avec en prime plus d'action et un scénario plus approfondi qui fouille dans le passé de Po (mais ne vous emballez pas non plus, c'est un dessin animé pas un film de David Lynch). 2 avantages de poids donc.

Le film offre plus de place à l'action et ce durant toute sa durée, que ce soit l'impressionnante bagarre de début entièrement orchestrée et rythmée par la musique ou encore une évasion renversante et vertigineuse de la tour de Shen, les scènes d'action s'enchaînent à un rythme fou et mélangent toujours aussi habilement bravoure et humour.

Quant au scénario, ce dernier regorge de plusieurs bonnes idées et les exploite avec toute l'ambition que l'on attend dans une telle épopée. Kung Fu Panda 2 creuse un peu plus les mystères liés au passé de Po et la bonne idée vient de les avoir liés intimement au méchant du film. Un lien plutôt intéressant qui prend toute son importance dramatique lors de l'affrontement entre Po et Shen. L'autre bonne idée vient aussi de ce dernier, Shen, un méchant à contrepied de ceux que l'on pourrait attendre dans une suite, tant il ne respecte pas le crédo qui dirait "2 fois plus fort". Shen constitue un méchant à l'opposé du puissant Taï Lung du premier, moins redoutable dans sa force physique mais plus surprenant dans son stratagème. L'idée de ne pas avoir fait un copier-coller est donc à saluer.
Concernant nos héros, Po et Tigresse sont ceux qui bénéficient le plus de cette suite, tout comme leur relation, qui s'en voit évoluée.


Comme je le disais plus haut pour les scènes d'action, la réalisation n'est pas non plus en reste et permet de faire ressurgir toute l'ingéniosité et le sensationnalisme de ces combats. On remarquera aussi les flashbacks et rêves développés en "vieux dessins" 2D, véritables moteurs émotionnels de ce second opus.

Au final, Kung Fu Panda 2 passe aisément le cap du numéro 2, toujours très difficile à négocier quand le premier a été un gros succès. Toutefois, il manque au film ce je-ne-sais-quoi qui lui donnerait toute sa splendeur, ce petit grain de folie qui en ferait un spectacle inoubliable. Quand on voit le résultat final, on se dit que c'est plutôt dommage puisque le film a toute l'énergie nécessaire pour nous faire passer un agréable moment.

On est loin des surprises que furent le premier Kung Fu Panda, Dragons ou encore Megamind, mais fort heureusement le spectacle est bel et bien là. Tant mieux, c'est ce qu'on est venu chercher !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire